Plisson et Napoléon au début du XIXe

Les origines de Plisson

Napoléon Bonaparte ou une toilette irréprochable…

Chaque matin, Napoléon se lève à 7h et appelle aussitôt ses gens de service pour réaliser sa toilette. Celle-ci dure près de deux heures, car, à l’inverse de ses contemporains, Bonaparte a une hygiène irréprochable. Il se rase tous les jours et ne souhaite pas faire appel à un barbier. 

C’est donc son valet Constant qui le rase, le suivant partout même durant ses campagnes militaires. Pour plus de praticité et de sécurité, Constant, qui devient son premier valet de chambre, l’encourage à se raser lui-même.

En campagne militaire, Napoléon emporte avec lui tout son nécessaire de toilette : blaireau ou brosse à barbe, peignes, rasoir, ciseaux, lime à ongles, brosse à dents et flacons d’eau de Cologne. 

 

En 1808, pour répondre aux besoins de l’Empereur, Jacques-Louis et Marie-Hélène, les fondateurs de Plisson, brossiers de leur état, conçoivent, grâce à leur savoir-faire artisanal et leur ingéniosité, une brosse à barbe aussi appelée un blaireau de voyage. Il peut l’emporter partout avec lui dans son nécessaire de toilette et ainsi se raser seul. 

Jacques-Louis et Marie-Hélène : les fondateurs

Jacques-Louis, né en 1784, est issu d’une famille appartenant à la corporation des brossiers et des tabletiers depuis le XVIIième siècle. Quant à Marie-Hélène, son père est éventailliste, ses frères et ses oncles sont tabletiers. 

En 1805, le mariage de Jacques-Louis et Marie-Hélène est le point de départ des activités du couple. Ils sont les fondateurs de la brosserie moderne alors même que la France entre dans une de ses périodes les plus mouvementées de son Histoire. 

Le couple devient le brossier officiel de Napoléon, des militaires ainsi que des proches de l’Empereur. L’usage des brosses à barbe ou blaireaux se popularise alors rapidement avec les campagnes militaires du Premier Empire. Le port de la moustache est signe direct du grade militaire chez les soldats; de son côté l’entourage proche de l’Empereur affiche un visage glabre.

Véritables inventeurs de la brosse à barbe, le couple installe son atelier au 42 rue Phélipeaux à Paris. Cette rue devient par la suite la rue Réaumur lors de son élargissement dans le cadre des grandes opérations d’urbanisme de la ville de Paris fin XIXième siècle. La brosserie reste rue Réaumur jusqu’en 1883, avant de déménager rue des Archives dans le Marais. 

Après la chute de l’Empire, Plisson garde comme emblème la tête d’aigle en hommage à Napoléon, l’aigle étant au centre du blason de l’Empire et de tous les drapeaux des armées napoléoniennes.

Après quelques années de disparition, l'aigle revient au premier plan de l'identité visuelle en 2020. Sa tête et son regard tourné vers l’avenir et les futurs développements de la marque.

Pour en apprendre davantage sur l'Histoire de Plisson dans son ensemble consultez notre page à propos.

Une édition limitée hommage

Pour les fêtes, Plisson lance le Coffret Napoléon en édition limitée à 200 exemplaires.

Ce coffret est composé d’un blaireau fabriqué et assemblé à la main en France en résine bleu Lazuli. Nous rendons hommage à Napoléon qui a fait la notoriété de Plisson en choisissant la marque comme fournisseur officiel. 

L’Empereur nous inspire les couleurs de ce coffret, le bleu Napoléon et la résine Lazuli inspirée du Lapis-Lazuli, une pierre qui rappelle les campagnes d’Egypte  dont les découvertes ont inspiré de nombreux artistes et scientifiques de l’époque.

D ‘une élégance extrême, le bleu du latin Lazuli qui signifie azur, sera être le partenaire idéal du rasage de l’Homme moderne !

Le coffret est proposé en Fibre façon Blanc Haute Montagne pour ses qualités de durabilité et d’hygiène avec un support pour un séchage optimal et un bol avec son savon pour être prêt à l’emploi.